Personne calculant sur son téléphone

Quelle est la rémunération des enseignantes et enseignants de cégep?

Combien gagne un prof de cégep?

Il s’agit d’une question que l’on entend souvent lorsqu’on travaille dans le milieu de l’enseignement collégial. Même si les conventions collectives qui régissent le salaire des enseignantes et des enseignants de niveau collégial sont publiques et disponibles sur le site Web des syndicats, le salaire d’un prof peut être difficile à calculer étant donné le grand nombre de paramètres qui entrent en jeu. Nous allons tenter de démêler le tout.

Pour savoir quel échelon s’applique dans un cas particulier, il faut tout d’abord répondre à deux questions:

  1. Quelle est la scolarité de l’individu? Toutes les années d’études pertinentes, sur présentation des diplômes et des relevés de notes originaux, seront prises en considération par la Fédération des Cégeps pour établir un niveau de scolarité. Un guide de normes bien précises permet à la Fédération d’établir ce qui constitue des études pertinentes et ce qui n’en est pas. Par défaut, on calcule qu’un baccalauréat universitaire équivaut à 16 années de scolarité (6 années d’éducation primaire, 5 années d’éducation secondaire, 2 années d’études collégiales et 3 années universitaires). C’est ce qui constitue la scolarité minimale pour enseigner au cégep: si, pour une raison ou pour une autre, vous ne correspondez pas à ce parcours typique (par exemple en ayant fait vos études ailleurs qu’au Québec), la Fédération devrait quand même établir que vous avez au minimum l’équivalent de 16 années de scolarité.
    Une fois votre scolarité reconnue, la Fédération vous remettra une attestation qui sera valide pour tous les cégeps dans lesquels vous enseignerez.
  2. Quelle est l’expérience de l’individu? Contrairement à la scolarité, ce sont les établissements d’enseignement qui définissent l’expérience des individus qu’ils embauchent. Même si des lignes directrices existent, l’expérience qu’on vous reconnaît peut varier entre deux établissements. L’expérience de travail doit être pertinente: des règles existent pour reconnaître l’expérience comme suppléant au préscolaire, au primaire et au secondaire, mais l’expérience de travail non enseignante peut être reconnue s’il s’agit de la discipline enseignée. L’établissement fera un calcul, en fonction de vos expériences à temps plein et temps partiel pour établir vos années d’expérience.

Et ensuite?

Pour déterminer votre échelon, le cégep fera un calcul: vous obtenez un échelon salarial pour chaque année d’expérience pertinente, auquel on ajoute:

  • 2 échelons si votre scolarité est évaluée à 17 ans;
  • 4 échelons si votre scolarité est évaluée à 18 ans (diplôme de maîtrise);
  • 6 échelons si votre scolarité est évaluée à 19 ans;
  • 8 échelons si vous avez obtenu un doctorat de troisième cycle.

Échelles de traitement pour les enseignants

Lorsque vous connaissez votre échelon, il suffit de se rapporter au tableau suivant pour la période où vous enseignerez:

Échelles de traitement

ÉchelonTaux du 1er avril 2018 au 1er avril 2019Taux à compter du 2 avril 2019
141 39042 431
243 14944 237
344 98546 117
446 89648 078
548 89050 120
650 96752 251
753 13454 471
855 39456 787
957 74859 199
1060 20361 716
1162 76464 757
1265 43267 988
1368 21171 376
1471 11274 935
1574 13578 665
1677 28482 591
1780 57286 713
18*81 88488 126
19**83 21589 563
20**84 56791 023

* Le 18e échelon est accessible aux personnes qui détiennent un diplôme de maîtrise « acquis dans la discipline enseignée ou acquis dans une discipline apparentée et utile à l’enseignement de la discipline au contrat ».
** Les échelons 19 et 20 sont accessibles aux enseignantes et aux enseignants possédant un doctorat du 3e cycle.

En ensuite?

Le montant que vous obtenez est bien évidemment le salaire accordé à une enseignante ou un enseignant à temps plein. Dans le cadre d’un contrat à temps partiel, on vous rémunéra en fonction du nombre d’ETC (Équivalent Temps Complet) au contrat. À noter que cela signifie que votre salaire peut être revu à la hausse en cours de session (en fonction du nombre réel d’étudiants inscrits), mais jamais à la baisse.

Par exemple, si vous obtenez un contrat de 0.25 ETC (une demi-tâche d’une session) et que votre traitement annuel à temps plein devrait être de 50 967$, vous gagnerez 12 741$ durant le contrat (0.25 x 50 967$).

Si vous obtenez un contrat à la session d’automne (débutant en août), le paiement de votre salaire devrait être étalé jusqu’à la fin de l’année, pour que vous ne soyez pas sans le sou pendant la période de vacances. Pour la session d’hiver, vous devriez être rémunéré jusqu’à la mi-juillet, environ. Les enseignantes et enseignants à temps plein reçoivent un traitement étalé sur tout l’été.

Et les chargés de cours?

Le traitement salarial des chargés de cours est un peu plus simple que celui des enseignants. Rappelons qu’un chargé de cours travaille généralement à la formation continue d’un cégep ou, plus rarement, il s’agit du salaire versé aux enseignants réalisant un projet particulier. Un enseignant à temps partiel peut très bien travailler comme chargé de cours.

Comme chez les enseignants, une évaluation de la scolarité est nécessaire pour établir le salaire. Selon le niveau d’études, on obtient un salaire horaire plutôt qu’annuel:

Taux horaire des chargés de cours

Période16 ans et moins17 et 18 ans19 ans et plus
du 1er avril 2018 au 1er avril 201968,81 $79,98 $96,41 $
à compter du 2 avril 201970,54 $82,55 $102,32 $

Le chargé de cours est donc payé en fonction du nombre d’heures d’enseignement qu’il dispense. Si le salaire horaire semble élevé, il faut savoir que celui-ci comprend tout le temps de préparation des séances d’enseignement, la correction, le travail de bureau et les rencontres avec les étudiantes et étudiants.